afc-paysage

Modes de financement : pour les demandeurs d'emploi

En cours de CSP

Lors d'un licenciement, vous avez accepté le Contrat de Sécurisation Professionnelle, vous avez donc ouvert une période de 12 mois qui vous facilite l'accès à la formation.

Après des entretiens avec votre référent Pôle-Emploi, vous pourrez choisir une ou plusieurs formations qui seront financées par l'OPCA de votre dernier employeur.

Hors CSP

Vous êtes inscrit à Pôle-Emploi et ne bénéficiez pas du CSP, des aides peuvent exister suivant votre situation personnelle.

POE I

Vous trouvez une offre d'emploi sur laquelle est mentionnée «Préparation Opérationnelle à l’Emploi», ou, négociant les conditions d'une prise de poste sur un contrat de travail à durée déterminée (CDD) d'au moins douze mois, d’un contrat de travail à durée indéterminée (CDI) - vous constatez qu'il vous manque quelques compétences. Avec l’accord du futur employeur, la préparation opérationnelle à l’emploi individuelle (POE I) est destinée à combler l'écart entre les compétences que vous détenez et celles que requiert l'emploi que vous visez. Ce dispositif s'applique à toute personne inscrite à Pôle emploi.

AFPR

Vous relevez une offre d'emploi sur laquelle est mentionnée «Action de Formation Préalable au Recrutement». Ou, négociant les conditions d'une prise de poste sur un CDD de plus de six mois à moins de douze mois, d’un contrat de professionnalisation à durée déterminée ou sur des missions en contrat de travail temporaires d’au moins six mois dans les neufs prochains mois - vous constatez qu'il vous manque quelques compétences. L'Action de Formation Préalable au Recrutement (AFPR) est destinée à combler l'écart entre les compétences que vous détenez et celles que requiert l'emploi que vous visez. Ce dispositif s'applique à toute personne inscrite à Pôle emploi.

afc-paysage

Contrat de Professionnalisation

Le contrat de Professionnalisation s'adresse aux jeunes âgés de 16 à 25 ans révolus, aux demandeurs d'emploi âgés de 26 ans et plus et aux bénéficiaires de certaines allocations chômages. Le contrat de Professionnalisation permet d'acquérir une qualification professionnelle ou de compléter une formation initiale en vue d'accéder à un poste déterminé dans l'entreprise. Les bénéficiaires âgés de 16 à 25 ans révolus sont rémunérés en pourcentage du SMIG selon leur âge et leur niveau de formation. Les personnes âgées de 26 ans et plus perçoivent une rémunération qui ne peut être inférieure au SMIG, ni à 85% du salaire minimum conventionnel.

Les employeurs qui embauchent et forment un demandeur d'emploi, âgé de 26 ans et plus, dans le cadre d'un contrat de professionnalisation peuvent, sous certaines conditions, bénéficier d'une aide spécifique. Une aide de l'État est également prévue au profit des employeurs qui embauchent, en contrat de professionnalisation, un demandeur d'emploi de 45 ans et plus.

 

CPF DIF

Suivant votre ancienneté, vous avez accumulé un budget en heures et en euros dans l’objectif de financer une ou plusieurs formations. Pour pouvoir en bénéficier, il vous faut ouvrir votre compte sur le site « moncompteactivité.gouv.fr », compte dans lequel vous sera indiqué le montant du budget auquel vous avez le droit.

Lorsque vous travaillez, vous cumulez des droits au titre du Compte Personnel de Formation (CPF) qui sont reportés automatiquement dans votre compte activité. Vous pouvez utiliser ces droits CPF et ainsi mener à bien votre projet professionnel.

Vos droits restent toujours disponibles dans votre compte, en cas de changement d’employeur ou de statut (par exemple : si vous étiez salarié et que vous êtes maintenant demandeur d’emploi ou encore vous étiez salarié et vous êtes maintenant agent de droit public).

Vos droits CPF sont réservés à la formation professionnelle, vous ne pouvez ni les céder ni les transférer sur votre compte en banque !

 

Contrat d’Apprentissage

Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail en alternance qui mélange enseignement théorique dans un organisme de formation et mise en pratique au sein d’une entreprise.

Conclu entre un employeur et un salarié, il a pour objectif de permettre le suivi d’une formation générale, théorique et pratique en vue d’acquérir une qualification professionnelle reconnue par un diplôme d’État ou un titre inscrit au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP)

Depuis le 01 janvier 2019, le contrat d’apprentissage est ouvert aux candidats âgés de 16 à 30 ans (29 ans révolu) au moment de la prise d’effet du contrat.

Le contrat d’apprentissage peut être conclu sans limite d’âge pour les candidats à la reprise ou la création d’une entreprise dont la réalisation est subordonnée à l’obtention d’un diplôme ou titre, ainsi que pour les candidats reconnus travailleurs handicapés.